[Alerte CUBE2020] Modifications mineures de la méthode de calcul

Par Alicia Engel | Publication : le 01/04/2019 à 17:41

[Alerte CUBE2020] Modifications mineures de la méthode de calcul

Les organisateurs du concours CUBE 2020 ont décidé de changer de règles du jeu pour le concours pour la fin de l’édition en cours. « Il fallait que nous prenions de la hauteur, nos candidats nous le demandaient depuis longtemps. » développe Fabiola LESSA-VIANNA, responsable du programme.

 

Les classements seront attribués à ceux qui prendront le maximum de hauteur, dans l’ordre, sur les podiums suivants, en faisant preuve de :

  1. La pyramide humaine la plus haute (4 niveaux par le candidat ORANGE de Tarbes, score à battre)
  2. Le plus grand responsable de candidats, intuitu personae (La Mairie de Toulouse a un responsable technique de plus de 1,90m, sans doute, bonjour Sylvain.)
  3. Le plus grand bâtiment (en taille) : envoyez-nous une photo et la cote d’altitude de votre bâtiment.

« Ce mode de classement n’a rien à voir avec la transition énergétique, mais il est bon de se détendre un peu. Il s’agit de voir qui est, pour l’urgence de notre transition, capable de se démener et mobiliser. » rajoute Cédric BOREL, directeur de l’Institut.

Il est bien sûr impossible de tricher : la situation de référence est établie par l’Institut. Jérémy ANTUNES, responsable technique du concours, passera mesurer les pyramides, les personnes et les établissements avec un ruban de mesure étalonné. La tour Eiffel, par ailleurs bientôt isolée par l’extérieur, est hors concours.

Mais ensuite, il sera possible de faire homologuer votre pyramide humaine, de grandir (si vous le pouvez encore, en mangeant de la soupe) ou de programmer une surélévation de votre bâtiment.

Dans ce dernier cas, n’oubliez pas la performance énergétique !