CUBE 2020 touche les étoiles

Par Fabiola LESSA VIANNA | Publication : le 01/04/2018 à 10:10

CUBE 2020 touche les étoiles

CUBE 2020, concours international d’économies d’énergie, devient "Hypercube 2020" et commence sa conquête de l’espace pour 2018. L’IFPEB (rebaptisé ISPEB, Institut Spatial pour la Performance des Bâtiments pour l’occasion) promet de massifier les meilleures pratiques d’efficacité énergétique dans le système solaire.

Photo: les bâtiments intergalactiques auront une catégorie dédiée. Crédit Th. PESQUET ®

Bâtiment de la Foncière des régions spatiales


Le 1er avril dernier, à 14h45 heure européenne, Laurent MOREL, président de l’ISPEB, et Cédric Borel, son Directeur, ont procédé au lancement du concours « HYPERCUBE 2020 » en présence du fameux Commodore Intergalactique Zaphod Beeblebrox et du délégué au "bâtiment durable de l’espace" Thomas Pesquet, qui a déclaré à cette occasion : « un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les planètes. »

Avec les félicitations de l’ambassadeur à la transition écologique universelle Léonardo Di Caprio, le commodore a annoncé la participation à la quatrième édition du concours d’une cité martienne de 38 bâtiments administratifs, dont la très emblématique Tour AZOTE ou encore le monument historique MARINER 4 daté de 1964, vestige de la première sonde spatiale américaine où est installé le Ministère des Relations Diplomatiques Interplanétaires.

Suite à cette annonce officielle, de grandes entités galactiques ont souhaité rejoindre ce mouvement universel en faveur du climat et de la préservation de l’environnement, dont la fameuse "Etoile Noire" qui compte inscrire cette démarche exemplaire à son rapport RSE.

D. Vador, son property manager, déclare: « Le bâtiment est vétuste et de grands travaux sont à prévoir. Mais nous tenons aussi à repenser intégralement le management de l’énergie sur site et commençons déjà à recruter des ambassadeurs. J'ai dû occire les précédents, incompétents. Mais le concours HYPERCUBE est l’occasion de mettre une ambiance détendue entre les parties prenantes autour d’un sujet fédérateur ».

Etoile Noire

Les futurs candidats extra-terrestres de cette 4ème édition inédite, dont le top départ sera donné le 1er juillet prochain pour une année (terrestre) de compétition, se mettent en ordre de bataille. Mathilde D, gestionnaire du bâtiment lunaire « MOONMAIL », centrale de tri postal et de bureau de poste, témoigne : « Nous rencontrons des difficultés à rassembler les données de consommation mais nous serons prêts en juillet. Notre groupe postier gagne régulièrement sur Terre, il est impensable qu’il ne monte pas sur ce podium spatial ! »

L’IFPEB et ses partenaires EDF, SCHNEIDER ELECTRIC, POSTE IMMO, BUREAU VERITAS et la DHUP ont repensé la méthode de calcul grâce à laquelle les bâtiments candidats se mesurent pour réaliser un maximum d’économies d’énergie à moindres frais, en associant les occupants pour un meilleur usage et une meilleure gestion.

« Nous avons dû trouver de nouvelles façons de récupérer les DJU pour produire des résultats fiables, mais dans l’ensemble, le mode de calcul n’a pas trop bougé. La méthode de l’ISPEB est intergalactique. » témoigne Jérémy Antunes, chargé de mission HYPERCUBE.

« Nous sommes curieux des résultats que feront les équipes de Mars, d’autant qu’on prévoit un hiver assez doux, de l’ordre de -110°C. Un premier conseil à ces nouveaux arrivants : profitez-en pour baisser vos températures de consigne. »

Qui remportera le grand prix HYPERCUBE 2020 le 30 juin 2019 ? Mars ? Saturne ? La Terre ?

Vous savez ce qu’il vous reste à faire : inscrivez-vous vite sur https://cube2020.org/concours-developpement-durable/inscription-concours