Infos en avant-première sur Dark CUBE™ !

Publication : le 01/04/2021 à 10 h 03 min

En ce premier avril 2021, et à une semaine de la remise des prix du CUBE, les organisateurs dévoilent les modalités de la prochaine édition : « THE DARK CUBE™ ». 

Cédric BOREL l’explique simplement : « après quelques éditions, on en a eu marre de compter des économies d’énergie. Place à la débauche ! Au feu de joie ! Le prix ira à celui qui consommera le plus en un an, avec un podium spécial au-dessus de 1500 kWh/m2 annuels ! Et n’oublions pas le carbone : celui qui touchera le jackpot gagnera un voyage dans les mines de charbon de Silésie en Pologne, là où il y a eu la dernière COP. »

Christophe Rodriguez précise les nouvelles règles, « tout est possible pour gagner, mais avec les leds, même l’éclairage allumé H24 ne permet pas vraiment de performer. Parmi les meilleurs bouquets travaux, la pose d’une vieille chaudière au fioul avec des brûleurs fatigués est un hit. Nous ne recommandons pas nécessairement les travaux, mais pour ceux qui le souhaiteraient, dégrafer l’isolation extérieure est possible dans ce règlement. »

Qui est en test depuis un an avec succès, malgré quelques réglages à imaginer. Il y a encore un sujet d’appropriation des anti écogestes chez les utilisateurs des sites tertiaires.

M. Dumontel, responsable des moyens généraux chez DIGITALFOUTAISE à Sophia Antipolis, résume bien la contrainte : « nous avons eu des plaintes l’été dernier quand nous sommes descendus sous 17°C en plein mois de juillet, même en distribuant des pulls moches. Il ne faut pas jouer le DARK CUBE (™) contre le confort des utilisateurs. » Chez les assurances ALOILPE ils ont plutôt joué l’hiver : « certains de nos délégués syndicaux ont exercé leur droit de retrait au-dessus de 35°C malgré les fenêtres grand ouvertes, c’est leur droit, mais on peut dire qu’ils ne sont pas joueurs » développe la responsable d’établissement, Sabine Relou.

En général, les expérimentations n’ont pas été aidées par les confinements, malgré les programmations automatiques de GTB qui ont permis de maintenir toutes les installations à plein régime. Pour la prochaine édition, il y aura même un podium spécial FLEX sur les consommations : les organisateurs espèrent même atteindre à terme 150 GW de pointe électrique à 19h30, « ça va être marrant » résume Cédric BOREL.

Enfin, pour les équipes qui s’alignent avec leurs véhicules dans le Challenge C-CUBE, Marine GIRARD nous rappelle que « tant qu’il y aura du pétrole, et on en a plus pour longtemps, il y aura des cylindrées, alors le challenge est presque devenu un championnat F1. »

Toute l’équipe du DARK CUBE™ est à la disposition des futurs hyper-consommateurs pour leurs inscriptions.

Amanda Garcia