Les témoignages : La ville d’Angers

Publication : le 13/10/2017 à 13 h 22 min

image

image

image

Outre l’intérêt technique de travailler sur le pilotage, et celui d’anticiper
les obligations réglementaires tant attendues, Mathilde Rousserie, ingénieure
responsable de l’unité énergie à la Ville d’Angers, a senti que « c’était le moment ! ». Deux
points faibles sont clairement identifiés d’entrée : la sensibilisation et
le pilotage. Plus le choix, « il
faut qu’on sorte de notre zone de confort habituel de technicien !
 ».
Le concours CUBE 2020 permet de donner un cadre à cette volonté et porte ses
fruits : à fin août, la Cité éducative Nelson Mandela a réalisé 16,6%
d’économies d’énergie cumulées ! C’est une trajectoire possible à 25%
d’ici fin décembre. 

Leurs objectifs 2017

Notre correspondante CUBE s’est entourée
des collègues de son unité, de ceux de l’exploitation, des chauffagistes et d’un
apprenti dédié au sujet pour son projet de fin d’année, qui tombait à point
nommé. L’objectif : comprendre comment fonctionnent les installations.
« On cherche pourquoi il y a des
dérives avec les utilisateurs. On ne sait pas toujours d’où ça vient et on veut
communiquer sur le fait qu’on comprend l’erreur ! On va trouver.
 »  

Optimiser la gestion technique

Ensemble, ils sont intervenus sur
la vitesse des centrales de traitement de l’air en remplaçant un mode par défaut
par un pilotage raisonnable, en changeant les filtres, et en les nettoyant. Les
températures de consigne de chauffage ont été réduites dans les salles pendant
l’hiver et les températures ont été revues à la baisse pendant les périodes
d’inoccupation. Pendant la canicule de juin, ils ont dû modifier la diffusion
du soufflage d’air pour tenter d’améliorer le confort des élèves et des
enseignants. Côté éclairage : « Après
quelques réglages de détection de présence, on se pose la question de passer au
classique interrupteur [de lumière, ndlr]: arrêter les automatismes,
sources de frustration et de gaspillage !
 ».  

Bon à savoir : le travail sur la ventilation nocturne pendant la
canicule ne l’emporte pas sur l’efficacité d’une ouverture quotidienne des fenêtres
tôt le matin par les femmes de ménage. 

Sensibiliser : une communication sur mesure

L’autre enjeu de la Ville
d’Angers était la sensibilisation. La « Dream
Team
 » est rejointe par le service communication : « On découvre le métier de la comm’, le fonctionnement
des collègues.
 » Un référent volontaire s’est manifesté dès le début
du concours, le concierge de l’école, mais le décalage de rythme de travail du
personnel de la cité éducative et des équipes de la Ville rend la coordination
difficile. Néanmoins, et à la grande satisfaction de l’ingénieure énergie, les
occupants se sont impliqués jusqu’à devenir des réels acteurs du projet :
« L’objectif, c’est leur confort, et
ils l’ont compris !
 » Les adultes ont fait l’objet d’un
questionnaire, et les enfants profitent d’une campagne de sensibilisation sur
mesure, avec un quatuor de super-héros de l’énergie en guise de mascottes. « Les quatre fantastiques, ça parle à tout le
monde ! Le mot « ambassadeur » n’aurait pas parlé aux enfants.
 »
Le but, c’est que les enfants ramènent les stickers dans leurs cartables, et
avec eux, une panoplie de bonnes pratiques à répliquer chez eux.  

La très bonne idée CUBE : les stickers créés par la comm’ sont
amovibles et on évite de lasser le regard ou de devenir invisible en les
déplaçant régulièrement à des endroits stratégiques, où, très colorés et
amusants, ils attirent l’œil !  

Préparer la suite

imageL’équipe CUBE de la cité
éducative (et des 2 autres sites inscrits) a organisé des réunions à des étapes
stratégiques du concours : le lancement en janvier, la mi-parcours début
juillet, la fin du concours en décembre, et les résultats en mars. Cette
dernière réunion sera l’occasion de planifier la pérennisation de toutes les
bonnes leçons tirées de CUBE. Pourquoi ne pas s’attaquer au gaspillage
alimentaire tout en faisant des économies d’énergie ? « 
CUBE, ça change clairement nos habitudes,
mais pour le mieux !
 »

 

LES   SUCCÈS

  • Le pilotage des équipements de chauffage et de
    traitement d’air,

  • Les rencontres avec les occupants pour écouter
    leurs besoins,

  • La création d’affiches de sensibilisation (à
    dupliquer au-delà du concours CUBE),

  • L’édition de livrets et de stickers,
  • La valorisation par des articles dans la presse interne .

LES DÉFIS ENCORE A RELEVER

  • Le délai de réactivité (pilotage, dépannage,
    communication),

  • Organisation du temps de travail avec les
    interlocuteurs internes et externes,

  • L’appropriation par les directions et les
    enseignants,

  • L’organisation des achats (multiprises,
    commandes d’éclairage, watt-mètres),

  • Gestion du temps personnel alloué. 

Vous souhaitez que nous produisions un article-témoignage sur votre expérience CUBE ? Racontez-nous l’histoire de votre inscription, les objectifs que vous vous étiez fixés alors, les actions techniques et les actions de sensibilisation que vous avez mises en place (ce qui a marché et ce qui n’a pas marché) et la façon dont vous voyez la suite ! Convenez d’un rendez-vous téléphonique ou envoyez-nous vos éléments sur l’adresse cube2020@ifpeb.fr .